LA TOSCANE: LA CAMPAGNE QUI DEFILE COMME UNE OEUVRE D'ART

Publié le par Rosa B.

Ma alla fine dei miei giorni vorrei rifare a piedi, sacco in spalla, la strada da Monte San Savino a Siena, costeggiare quella campagna d’olive e d’uve di cui risento l’odore, vedere allora sorgere Siena nel tramonto con i suoi minareti, come una Costantinopoli di perfezione.

Albert Camus

LA TOSCANE: LA CAMPAGNE QUI DEFILE COMME UNE OEUVRE D'ART

Dans la recherche de la beauté et l'élégance de la nature, il y des endroits magiques où les rêves sont vécus à l'état éveillé. Pas besoin d'appeler le sommeil pour être absorbé par un flot d'émotions, de couleurs et d'odeurs. Il y a un endroit où la poésie rime avec une terre où le paysage, le vin, l'art et la contemplation ne sont pas accessoires mais la substance même des rêves.

Cette Toscane est faite à la mesure de l'homme, construite sur une campagne qui ressemble à ses valeurs d'amour pour la terre et les traditions, une beauté qui la rapproche des oeuvres d'art qu'elle a vu naître et dont elle est gardienne et un raffinement extraordinaire pour les yeux comme pour les palais.

Si l'on suit l'ombre d'un cyprès, nous parcourrons déjà des kilomètres de douceur entre les collines du Chianti et le coeur sauvage de la Maremma, ses villages enchanteurs, et ses majestueuses villes d'art.

Impossible de parler de Toscane sans parler de vin et d'huile d'olive, des stations thermales et de respect pour la nature et l'environnement, d'art et culture, de traditions et fêtes populaires, de Renaissance et d'histoire et légende.

C'est dans cette région où nous sommes arrivés en partant de la Fontaine de Médicis au Jardin de Luxembourg à Paris. En partant d'un des plus beaux endroits de Paris, en poursuivant la mélancolie de Maria de' Medici pour sa Toscane natale, nous avons rejoint un oasis de paix et de nature que nous vous proposerons pour une visite insolite, loin des voyages touristiques de masse et des foules envahissantes. Suivez-nous pour notre prochain rdv en Toscane: VALDARNO.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article